Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Portfolio

 

Ma page ArtStation

 

Ma page Instagram

 

Facebook

Mais qui est Djib ?!

 

Diplômé de l'école Emile Cohl (Lyon) en 1999, je débute ma carrière professionelle chez Eden Games en tant que dessinateur sur la préproduction du jeu vidéo Kya : Dark Lineage (PS2). J'apprends la 3D sur le tas, et finis par travailler sur les personnages et les décors 3D du jeu. A sa sortie, en 2003, et ce jusqu'en 2007, j'enchaîne sur Alone in the Dark 5 (XBox 360).

 

C'est  en septembre 2007 que je prends mon envol pour devenir illustrateur freelance, en travaillant pour l'édition de jeu de rôles ( Pathfinder (Paizo Publishing), COPS, Helldorado, INS/MV (Asmodée), Chroniques Oubliées, Polaris, Shadowrun, Pavillon Noir, le magazine Black Box ( Black Book Editions), le magazine Dragon Rouge (Play Factory).), mais aussi pour l'illustration jeunesse (avec le magazine de fantasy Chaudron Magique (Milan presse) de 2008 à 2011, le Grand livre des aventuriers (Fleurus).

Depuis 2010, je travaille essentiellement dans le secteur du jeu de société/de cartes : Ultimate Warriorz (Pulsar Games), La Nuit du Grand Poulpe (Superlude), Drakerz (Péoléo). 7 Wonders : Artpack (Repos Productions), Sabordage (Superlude/Origames), Titan Race (Funforge), Schotten-Totten (Iello), King of Tokyo 2016 (Iello), Wizards Wanted (Mattel Games), Les aventuriers du rail : mon premier voyage (Days of Wonder), Château Aventure (Iello), 8 Bit Box et son extension Double Rumble (Iello), Clash of Rage (La Boite de jeu/Origames), Ninja Academy (Iello), Deep Blue (Days of Wonder), KeyForge (Fantasy Flight Games), Via Magica (Hurrican Games), Cosmic Encounter Duel (Fantasy Flight Games),...

 

De 2008 à 2017, j'ai également eu le plaisir d'enseigner l'anatomie artistique à Bellecour Ecoles d'Art (Lyon)

 

Pour me contacter, allez tout en bas en bas de la page, et cliquez sur...contact !

Articles Récents

Dernières publications

 2020 :
 

Cosmic Encounter : Duel (Collectif-Fantasy Flight Games)

 

Via Magica (Collectif-Hurrican Games)

 

 2019 :
 
 

Deep Blue (Collectif-Days of Wonder)

Double Rumble (8 Bit Box/Iello)

Ninja Academy (Iello)

Clash of Rage ( La Boite de jeu/Origames)

 

2018 :
 

KeyForge (Collectif-Fantasy Flight Games)

 

8 Bit Box (Iello)

Château Aventure (Collectif-Iello)

 

2017 : 
 

Les aventuriers du rail : mon premier voyage- Europe( Collectif-Days of Wonder)

Wizards Wanted (Mattel Games)

 

2016 : 
 
 

Les aventuriers du rail : mon premier voyage- USA (Days of Wonder)

Schotten-Totten (Iello)

Sabordage (Origames)

 

2015 :
 
Titan Race (Funforge)
 
Ultimate Warriorz (Matagot)
 
2014 :
 
7 Wonders Artpack (Collectif-Repos Productions)
 
 
LNGP_WIPBox_Icone.jpgLa nuit du Grand Poulpe (Superlude)

JANVIER 2013 :
 
PB CB5
 
Casus Belli 5 (Black Book Editions) 
 
PB Drakerz
Drakerz Confrontation (Péoléo)

NOVEMBRE 2012 :
 
PB NPCCodex
NPC Codex (Paizo Publishing)

OCTOBRE 2012 :
 
PB CB4
 
Casus Belli 4 (Black Book Editions) 

SEPTEMBRE 2012 :
 
PB Artifacts
Artifacts and Legends (Paizo Publishing)

JUILLET 2012 :
 
PB CB3
 
Casus Belli 3 (Black Book Editions) 
 
AVRIL 2012 :
 
PB Isles
Isles of the Shackles (Paizo Publishing)
 
FEVRIER 2012 :
 
PB DW
Distant Worlds (Paizo Publishing)
 
PB CB2
Casus Belli 2 (Black Book Editions) 
 
DECEMBRE 2011 :
 
PB Bestiary3
Bestiary 3 (Paizo Publishing)
 
PB Casus01
Casus Belli 1 (Black Book Editions)
 
NOVEMBRE 2011 :
PB UW
Ultimate Warriorz : Tribal Rumble (Pulsar Games) 
 
AOÛT 2011 :
 
PB CC Shadows
Pathfinder : Shadows of Gallowspire/Carrion Crown (Paizo Publishing)
 
  JUILLET 2011 :
 
PB CouvCM10
Chaudron Magique n°10 (Milan Presse)
 
PB CC Ashes
Pathfinder : Ashes at Dawn/Carrion Crown (Paizo Publishing)
 
  JUIN 2011 :
 
PB Bermuda3

Projet Bermuda 3 (Librairie Expérience)
 
PB Wake

Pathfinder : Wake of the Watcher/Carrion Crown (Paizo Publishing)
 
MAI 2011 :
 
PB ArtbookCFSL05
Artbook CFSL 05 (CFSL Ink)
 
PB CC Broken

Pathfinder : Broken Moon/Carrion Crown (Paizo Publishing)
 
AVRIL 2011 :
PB CC TrialPathfinder : Trial of the Beast/Carrion Crown (Paizo Publishing)
 
PB CM9
 
Chaudron Magique n°9 (Milan Presse)
 
MARS 2011 :
 
PB HauntingOfHarrowstone
Pathfinder : Haunting of Harrowstone/Carrion Crown (Paizo Publishing)
 
PB PlayersGuide
Pathfinder : Player's guide/Carrion Crown (Paizo Publishing)
 
JANVIER 2011 :
 
PB Creatures
 
Créatures/Polaris (Black Book Editions)
 
PB CM8 couv
Chaudron magique n°8 (Milan Presse)
 
OCTOBRE 2010 :
 
PB GhostCartels

Cartels fantômes//Shadowrun (Black Book Editions)
 
SEPTEMBRE 2010 :
 
CM8 couv
Chaudron Magique n°7 (Milan Presse)
 
JUIN 2010 :
 
CM6 Couv
Chaudron Magique n°6 (Milan Presse)

MARS 2010 :

Mixman Couv

Mixman n°5 (Milan Presse)

CM5 Couv
Chaudron Magique n°5 (Milan Presse)

DECEMBRE 2009
:

CM4 couv


Chaudron Magique n°4 (Milan Presse)

OCTOBRE 2009 :


Le grand livre des Aventuriers (Fleurus)
 
SEPTEMBRE 2009 :
 

Chaudron Magique n°3 (Milan Presse)
 
JUILLET 2009 :


Univers/Polaris (Black Book Editions)


SOX/Shadowrun (Black Book Editions)


Artbook03 (CFSL/Ankama Editions)

JUIN 2009 :


Projet Bermuda : 2 (Librairie Expérience)


Les Chroniques Oubliées : le jeu d'initiation (Black Book Editions)


Chaudron Magique n°2 (Milan Presse)

Radio Karto

Coups d'coeur

BD :


PB Tzarom01

 

PB Tzarom02

 

L'honneur des Tzarom (Lupano/Caueet)

 

PB Portugal

 

Portugal (Cyril Pedrosa)

 

PB AngusAngus (Donsimoni)

 

PB ZombilleniumZombillénium (De Pins)

 

PB Apocalypse

Apocalypse à Carson City (Guillaume Griffon)

 

PB DarkVictory

Batman : Dark Victory (Jeph Loeb/Tim Sale)


 

PB SouvenirsMamette

Les souvenirs de Mamette (Nob)



Pinocchio (Winshluss)


Watchmen (Alan Moore/Dave Gibbons)



Freaks' Squeele t.2 (Florent Maudoux)


CINE :

 

PB Sucre

Le sucre (Jacques Rouffio)

 

PB Habemus

Habemus Papam (Nanni Moretti)

 

PB ChatLe chat du rabbin ( Antoine Delesvaux/Joann Sfar)

 

PB BSBlack Swan (Darren Aronofsky)

 

PB Rosemary

 

Rosemary's baby (Roman Polanski)

 

PB Tamara


Tamara Drewe (Stephen Frears)

 

PB ToyStory

Toy Story 3 (Lee Unkrich)

 

PB KickAss

 

Kick Ass ( Matthew Vaughn )

 

PB Dragons

Dragons ( Chris Sanders et Den DeBlois )

 

PB GhostWriter

 

Ghost Writer ( Roman Polanski )

 

PB Shutter


Shutter Island ( Martin Scorsese )

 

 

 


Coraline (Neil Gaiman/Henry Selick) 

Les vacances de M.Hulot (Jacques Tati)



LIVRES :

 

PB NeverwhereNeverwhere (Neil Gaiman)

 

La vérité (Terry Pratchett)


 

Le cinquième éléphant (Terry Pratchett)


La horde du contrevent (Alain Damasio)

 

Artbooks :

 

PB Darksiders

 

The Art of Darksiders

 

PB ArtOfD9

The Art of District 9

 

PB HowTo

Art of How to train your dragon (Tracey Miller-Zarneke)

 

PB ArtOfKFP

  Art of Kung-Fu Panda (Tracey Miller-Zarneke) 


PB Proto

Proto (Mathieu Lauffray)

 

PB Whitlatch

Animals : real and imagined (Terryl Whitlatch)


 
DVD :

 

PB Sunshine

Sunshine (Danny Boyle)


 

PB promets

 

Promets-moi (Emir Kusturica)

 


 

PB BBTheory

The Big Bang Theory (Chuck Lorre/Bill Prady)

 

PB AngelHeart

Angel heart (Alan Parker)

 

PB AtameAttache-moi (Pedro Almodovar)

 

 

PB TheWall

The Wall (Alan Parker)

 

PB HistoryViolence


A history of violence (David Cronenberg)

 

PB Zombieland

 

Bienvenue à Zombieland (Ruben Fleischer)

 

 

PB District9District 9  (Neill Blomkamp)

 

 

Death proof (Quentin Tarantino)


L'impasse (Brian de Palma)

Arsenic et vieilles dentelles (Frank Capra)

Certains l'aiment chaud (Billy Wilder)

 

ZIZIK :

 

PB Velociraptor

 

Velociraptor (Kasabian)

 

PB BNNManual for successful rioting (Birdy Nam Nam)

 

PB Blur1313 (Blur)

 

PB Eiffel

 

A tout moment (Eiffel)

27 novembre 2020 5 27 /11 /novembre /2020 00:38

Bon.

Ok. C'est un titre un peu pompeux, certes...

Pouf-pouf, je recommence.

"Schotten Totten 2 : L'important, c'est les Valeurs (1ère partie...)"

 

Or donc, la dernière fois, je disais que, lorsque l'on m'avait confié la réalisation des illustrations de Schotten Totten 2, je m"étais imposé 2 contraintes : la première était de placer l'action de ce opus en plein froid hivernal ( histoire de coller un peu à la thématique "assaut d'un château écossais", et varier un peu le cadre général), et...je n'ai pas parlé de la deuxième !:)

Dans le premier opus comme dans le second, vous devez donc poser des combinaisons de cartes de part et d'autres d'une "ligne" ; chaque carte comportant un numéro, une valeur et étant représentée par un personnage (Plus la valeur sera importante, plus le "statut", la "puissance" du personnage le sera ; ça, c'est pour l'esthétique.)

J'avais chercher à faire une alternance, une parité dans Schotten Totten premier du nom : une fillette, un p'tit vieux, une archère, un guerrier, une princesse, etc... Et cette fois-ci, ma deuxième contrainte était donc ici d'inverser les rôles : un p'tit gars, une p'tite vieille, un archer, une guerrière, un prince, etc... Et de jouer, si possible, avec cette inversion de rôles pour créer des situations amusantes. Ainsi, par exemple, la Princesse bien balèze du premier opus, portant son tronc d'une seule main, est remplacée dans Schotten Totten 2 par un Prince bien gringalet qui trouve toutes les difficultés du monde à porter son tronc avec ses deux mains...

 

 

Tiens, d'ailleurs, au passage, la fameuse Princesse est devenue cette fois-ci...la Reine !! (Le Roi est mort, vive la Reine !! :) )

(Et pour celles et ceux qui ne se souviennent pas de la tête du Roi dans le premier Schotten Totten, hop, c'est par là !

Côté Loch Ness, cette fois-ci, Nessie sort de son arrière-plan brumeux et, après la cornemuse, semble tomber amoureuse du son du carnyx (Oui, c'est comme ça  que s'appelle cette antique trompette celtique...)

 

L'Archère, avec sa posture très elfique façon "je ne pèse pas plus lourd qu'une plume et je peux marcher sur des chardons sans les écraser", se transforme désormais en Archer "over the top", dévalant une pente tout en ayant les yeux bandés (Legolas, tu es un mou !)

 

La Guerrière prouve une fois de plus que le rugby (et l'essai en mode "Berserk") n'est pas qu'une affaire d'hommes (qui se la racontent)...

 

La Vache, elle , n'a pas bougé d'un poil (haha), et n'est pas prête de se faire catapulter...("Fetchez la vache !!"-Holy Grail, by Monthy Python-1975)

Par contre, le Bébé, petit nouveau dans la famille des Ecossais Bornés, est, lui, toujours partant pour un tour de manège gratuit !

 

Que ce soit dans le premier opus comme dans le second, je voulais que les personnages bougent, soient le plus possible dans l'action. Alors certaines/certains sont plus statiques que d'autre (le Druide et le Guerrier du 1er, par exemple), mais côté "mouvement", je pense avoir poussé davantage le curseur sur Schotten Totten 2...

Autre petite nouveauté, la présence de cartes "Ennemies" : la Valeur 0, soit la plus petite des valeurs, et la Valeur 11, soit la plus grande. Ces 2 Valeurs (L'important, c 'est les valeurs, vous dis-je...), lorsqu'elles sont de part et d'autre de la "ligne", s'annulent. On peut donc faire disparaître le 0 ou le 11 de son adversaire en posant en face le 11 ou le 0 opposé. Vous suivez ?! Il m'a paru donc amusant de chercher 2 personnages qui pourraient avoir un réel antagonisme... J'ai commencé par la Valeur 0 en cherchant un personnage encore plus petit que le Bébé (Valeur 1) : ça a donné logiquement la poule, véritable mascotte du jeu.

Et pour la Valeur 11 : le Cuisinier ( élément  le plus important dans une armée, tout le monde sait ça...) !

 

Et pour finir cette cession dédiée aux personnages de Schotten Totten 2, voici...la Druidesse !! Qui annonce sa petite note d'espoir : après l'Hiver vient toujours le Printemps...

A suivre...:)

 

#schottentotten #schottentotten2 #reinerknizia #iello #djib #boardgame #boardgaming #cardgame #gameart #digitalart #scottish #winteriscoming

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2020 5 20 /11 /novembre /2020 00:35

 Or donc, comme je le disais la semaine dernière, la sortie de Schotten Totten 2 est imminente !

Il s'agit toujours d'un jeu de Reiner Knizia, toujours édité par Iello et...toujours illustré par mes soins :)

Pour ce deuxième opus, les règles apprises dans le premier volet ont quelque peu changé... Pour faire rapide, il s'agit toujours de remporter des bouts de terrain grâce à des combinaisons de cartes, mais cette fois-ci, une grosse couche d'asymétrisme a été rajouté. En effet, les 2 joueurs n'ont plus les mêmes conditions de victoire : de part et d'autre de la "ligne" (cette fois-ci, c'est une muraille d'un château...), il y a un attaquant et un défenseur.

Cela, plus d'autres petites subtilités, va rendre le jeu un peu plus complexe, un peu plus stratégique, mais aussi un peu plus narratif. C'est ce qui m'a particulièrement plu sur cette suite lorsque Iello m'a proposé de l'illustrer : les règles et le contexte narratif semblaient plus entremêlés.

La question s'est tout de même posée de savoir si l'on gardait le même thème que le précédent (A savoir : de la bagarre "bon enfant"  à la sauce écossaise). Personnellement, j'étais pour ; je trouvais intéressant et stimulant de pouvoir assurer une continuité thématique et narrative. De tenter de développer un peu plus l'univers installé dans le premier, même, si dans la réalité du jeu, une grande partie de tout cela risque de passer inaperçu ( Schotten Totten n''est pas a priori un jeu qu'on achète pour la thématique)

Comme souvent lorsque l'on me laisse "carte blanche" sur l'univers graphique ( Merci encore à Ludovic Papaïs !), je me suis imposé quelques contraintes. Tout d'abord, alors que j'avais plutôt utilisé une ambiance printanière et estivale dans le premier opus, je me suis dit qu'il pourrait être fun de placer l'action de cette suite en plein coeur de l'hiver. La thématique étant un peu plus "agressive" ici ( on parle quand même d'un siège et d'un assaut sur un château...), ça me semblait raccord d'avoir une note un peu plus "austère", tout en gardant bien sûr l'humour de la série. Un mix entre Astérix le gaulois et Game of Thrones, en gros... :)

Donc place aux grosses laines, à la goutte au nez, et à des couleurs un peu plus froides !

Pour reprendre le gimmick de la poule perchée sur une borne que l'on voit sur la couverture du premier jeu, logiquement, cette fois-ci, elle se trouve sur un mur...en train d'être fortement détruit par l'assaut ! ça tombe bien : c'est que ce que les règles du jeu proposent de faire :)

Voici un premier croquis, avec une mise en place trèèèès rapide de la maquette de la gamme Mini-games...

 

Et voici la version finale !

Pour le logo, nous sommes repartis sur la même base que le premier, mais avec une couche de neige et de glace en plus. La question s'est aussi posée pour ce logo de savoir si l'on plaçait un sous-titre ou pas. Ou tout simplement un "2"accolé au titre, plus international, plus rapidement identifiable.

Ce qui donne au final la boîte de la version française que voici !!

 

La prochaine fois, je vous parlerai des personnages de ce nouvel opus, et de son aspect plus "narratif".

En attendant, sortez couverts ! :)

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2020 4 12 /11 /novembre /2020 00:28

... et le catalogue Hiver 2020 de l'éditeur de jeux de société IELLO aussi ! :)

Et voici donc la couverture que j'ai eu le plaisir de faire pour ce catalogue ; couverture aux couleurs de Schotten Totten 2 qui sort internationalement cette semaine (mais fin novembre en France) !

Comme pour les illustrations du jeu, j'ai opté pour une p'tite ambiance revigorante :)

 Sortez bien couvert !!

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 00:32

 Le semaine dernière, j'avais mis le cube avant le bouillon en parlant d'abord de la couverture de Monster Soup. Or, comme souvent pour ce type de projet, j'ai d'abord démarré en cherchant le look des personnages du jeu. D'une part, parce que travailler en premier sur les éventuels personnages m'aide à définir l'ambiance graphique, à cerner l'univers ; et d'autre part, cela me permet de "m'échauffer" en vue de la réalisation de la couverture, l'élément très essentiel pour la future communication sur le produit.

Dans Monster Soup, vous pouvez donc incarner un des 4 personnages du jeu : de petits monstres se lançant dans la confection d'une soupe...monstrueuse ! Comme il s'agit d'un jeu compétitif, chaque joueur est classiquement défini par une couleur. Hormis cela et le fait qu'ils devaient être amusants, pas trop effrayants non plus, colorés, etc..., je n'avais pas de contraintes particulières de la part de l'éditeur concernant le look des monstres. Monstres dont le design n'aurait pas une grande influence dans le gameplay ; ceux-ci n'ayant pas de capacités ou de pouvoirs en jeu particuliers.

A chaque couleur, j'ai donc associé un monstre rappelant un groupe animal particulier, et/ou une "texture" (poils, écailles, slime, etc...)particulière. La couleur bleue pour le monstre ayant des attributs aquatiques, la couleur rouge pour le monstre poilu, etc... A cela, je me suis rajouté la contrainte de donner un certain régime alimentaire à mes monstres. Cela permettrait de les caractériser davantage, de leur donner plus de personnalité, mais aussi de les lier davantage à la thématique 'cuisine" du jeu.

Noodles, le monstre bleu cyclopéen, est donc devenu une sorte de cuistot japonais, spécialiste des poissons et des fruits de mer ; Gronk, le monstre rouge et poilu, est devenu naturellement le "barbare mangeur de viandes" par excellence ; Monsieur Paul, le monstre vert aux allures d'escargot, sera le "végan" du groupe tout en assumant un look de serveur parisien bien "cliché" ; et enfin Bob le blob, un spécialiste de la "junk food", avalant tout ce qui lui passe sous le nez, et surtout les sucreries pleines de conservateurs et autres produits bien chimiques (Il s'en fiche : il n'a pas de dents !!).

Et donc, tout a commencé par des mots associés à quelques croquis très très rapides...

Après ces premiers croquis, j'ai vite cherché à établir un "line-up" des personnages, en couleurs, afin de vite voir si, par leurs formes, leurs textures, leurs couleurs et leurs attributs, ils étaient facilement reconnaissables, identifiables.  Ici, la coquille-restaurant de Monsieur Paul était trop petite, et Bob avait du mal à trouver son "truc à lui" : ses formes, ses couleurs partaient dans tous les sens...

 

Ici, à la demande de l'éditeur, Gronk a perdu quelques attributs qui le rendaient trop agressif. Noodles, lui, a marqué davantage sa gamme de couleurs dans les bleus, et Bob a finalement trouvé sa teinte et sa texture (gélatineuse) finale...

Et donc, voici les versions finales de ces 4 petits monstres...

Dans Monster Soup, chaque joueur/monstre doit récolter un certains nombre d'ingrédients (en bois) pour "confectionner" sa soupe : le jeu est donc fourni avec 4 petits bols en carton à assembler aux couleurs de chacun des monstres. J'ai donc du "habiller" ces bols en collant à chaque thématique et régime alimentaire des monstres. Et comme vous avez pu le voir plus haut sur le "line-up", j'ai également cherché à personnaliser davantage ces bols en trouvant un type de lettrage particulier pour écrire les noms des monstres sur chaque accessoire.

Voici ci-dessous les illustrations de ces bols, avec leur lignes de découpe, avant assemblage...

Vous vous en doutez : il a fallu gérer soigneusement le raccord de certains éléments entre la vue externe et la vue interne de ces bols ; comme ici, avec le morceau de viande...

 

Et pour finir, voici une photo montrant le matériel final de Monster Soup !

 

 

https://www.instagram.com/art_of_djib/

 

#monstersoup #slime #soup #monster #matagot #matagotkids #djib #boardgame #boardgaming #digitalart #gameart

Partager cet article

Repost0
Published by Djib - dans Illustrations : Monster Soup (Matagot)
23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 00:55

Aujourd'hui sort Monster Soup, un jeu d'Asger Harding Granerud et Daniel Skjold Pedersen (le duo à qui l'on doit également Flamme Rouge, Deep Blue,...), édité par Matagot dans leur toute nouvelle gamme "Kids", et illustré donc par votre humble serviteur :)

Ce jeu m'a en partie occupé pendant l'automne 2019, et est sans doute à ce jour le jeu le plus "enfantin" (sans connotation péjorative) auquel j'ai pu participé : en effet, Monster Soup est jouable à partir de 5 ans !

Pour ce qui est des règles ( et quelques photos du matériel), je vous invite à aller visiter le très sympathique site Plateau Marmots, ou bien ce test du Carnet des geekeries ; mais, pour situer le contexte très rapidement, Monster Soup nous met dans la peau (visqueuse) de 4 (au maximum) petits...monstres donc, se défiant pour savoir lequel d'entre eux obtiendra la meilleure...soupe !!

Le jeu étant destiné à un public très jeune et à leur famille et/ou amis, le côté "monstrueux" du thème se devait d'être relativement léger, en évitant clairement les éléments trop gores, etc... A la demande de l'éditeur et du directeur artistique sur ce projet (Camille Durand-Kriegel), nous sommes partis vers un univers s'inspirant de Monstres et compagnie et de Ratatouille (2 long-métrages des studios Pixar) : quelque chose de gentiment monstrueux donc, fun et coloré.

Comme souvent, j'ai démarré par des recherches sur le look des 4 personnages que peuvent incarner nos chérubins, mais je parlerai de cette étape dans le prochain article.

Aujourd'hui, on parlera de la couverture ; que voici, en version finale, brute, sans maquette ni logo-titre.

 

Donc, à ce stade d'élaboration de la couverture, les personnages ont tous été bien définis. J'ai donc proposé un premier croquis à Matagot qui servira de base de réflexion. Comme souvent, j'ai cherché quelque chose d'assez dynamique, mettant en scène les 4 monstres du jeu dans une cuisine de restaurant. Les valeurs de gris sont là pour simuler rapidement une profondeur de champ, pour rendre lisibles les différents plans.

 

En parallèle, j'ai commencé à travailler sur le logo-titre ; à "main levée", sans utilisation de typo préconçue dans un premier temps. Il s'agit encore une fois d'un début de travail...

J'aime pouvoir garder le plus possible d'éléments très illustratifs pour ce type de réalisation ( Ici, les yeux, le S formé par un tentacule, etc...). Bien sûr, au final, il faut que la lisibilité de l'ensemble, l'impact du logo, l'emporte sur le pur plaisir illustratif. Mais on peut essayer de combiner les deux :)

La composition de l'illustration est aussi pensée de telle sorte que l'on puisse y intégrer les éléments graphiques ( logo-titre, logo de la gamme, indications diverses,etc...), sans que cela ait trop d'impact sur la compréhension de la scène ou ne vienne trop "manger" d'éléments illustratifs. Encore une fois, il faut trouver un équilibre entre esthétique et lisibilité des informations importantes à transmettre aux joueurs.

 

Le croquis précédant se concentrant beaucoup trop sur un monstre en particulier, l'éditeur m'a alors demandé, à raison, un autre croquis permettant de voir les 4 monstres dans un cadrage plus resserré, plus proches les uns des autres. On perd un peu de dynamique du coup, mais le cadrage est en effet plus "égalitaire" (Même si le monstre cyclopéen reste mon chouchou :) )

 

Enfin, voici un dernier croquis en couleurs cette fois, dernière étape avant le "feu vert" et l'élaboration de la couverture finale. Le logo-titre, toujours "fait main" a un peu évolué, en tentant notamment de varier les couleurs.

 Et voici ce qu'il deviendra dans sa version finale ! Le mot "Monster" est resté assez illustratif, pour garder une cohérence graphique avec le reste des illustrations du jeu, alors que le mot "soup" a été travaillé finalement à partir d'une typo pré-existante, avec quelques modifications. Et une bonne grosse dose de "rouge-tomate" pour garder le tout un peu "appétissant et chaud". Comme une bonne soupe !! :)

Et on termine cet article par le "packaging" final, une fois tous les ingrédients incorporés et mis en place avec soin ; bon appétit ! ( En vente dans toutes les bonnes crêmeries !)

 

Partager cet article

Repost0
Published by Djib - dans Illustrations : Monster Soup (Matagot)
14 octobre 2020 3 14 /10 /octobre /2020 00:17

Depuis 2018, j'ai la chance de pouvoir réaliser quelques illustrations pour l'autre désormais célèbre jeu de cartes de Richard Garfield ( le papa de Magic : The Gathering...) : KeyForge, édité par Fantasy Flight Games. J'avais montré mes premières images ici et là.

Voici donc quelques nouvelles images réalisées depuis pour les différentes dernières extensions du jeu ; au programme : toujours un ton décalé, un univers de science-fiction mâtinée de fantasy, des aliens, de la technologie de S-F rétro, etc... Bref, c'est toujours très fun et varié !

#keyforge #fantasyflightgames #richardgarfield #cardgame #crucible  #digitalart #scifi #fantasy #illustration #djib

Partager cet article

Repost0
Published by Djib - dans Illustrations : KeyForge (FFG)
22 septembre 2020 2 22 /09 /septembre /2020 14:25

En Mai dernier, j'avais commencé un autre projet personnel, mettant en scène Killer Croc, un des méchants emblématiques de Batman. En gros, après la Belle, voici la Bête ! :)

Comme pour Poison Ivy, j'ai décidé de placer le curseur de "monstruosité" entre une interprétation "crédible" de ce personnage (un humain balèze avec une maladie de peau...) et une interprétation beaucoup plus "grand-guignol" (un garou balèze à tête de crocodile...) ; rien de vraiment neuf au final.

Mais le but, encore une fois, est de s'amuser avec cette galerie de monstres (Man-Bat, Gueule d'argile,...) qui ont marqué la fin de mon adolescence :)

A suivre !

#killercroc #maneater #crocodile #batman #batmanvillians #batmanenemy #comics #comicbook #DCcomics #DC #creature #creaturedeisgn #creaturedeisgner #character #characterdesign #artofdjib #characterdesigner #digitalart

Partager cet article

Repost0
Published by Djib - dans Illustrations : Freaks show
1 septembre 2020 2 01 /09 /septembre /2020 18:38

Bon, ok, c'est la Rentrée masquée...Avec son lot d'inquiétudes, d'interrogations, d'incertitudes.

Mais voici une illustration, que j'espère pimpante et pleine de dynamisme, issue de "Schotten Totten 2" ! Soit l'excellente suite d'un des meilleurs jeux de société pour 2 personnes que j'ai (aussi) eu le plaisir d'illustrer l'hiver dernier :)

Il s'agit toujours d'un jeu de Reiner Knizia, toujours pour 2 joueurs, avec une base de mécaniques identiques au premier, mais avec une couche supplémentaire de tactique, de narration et d'asymétrisme !

Bref, je vous en reparle tout bientôt...

En attendant, bon courage pour cette rentrée, à toutes, à tous !

 

#reinerknizia #iello #djib #winteriscoming #boardgames #backtoschool

Partager cet article

Repost0
15 juillet 2020 3 15 /07 /juillet /2020 00:12

Et voici la 3ème et dernière fournée d'extra-terrestres réalisés pour Cosmic Encounter Duel !

 

 

Et pour terminer sur une note estivale...

 

 

Bel été à toutes et tous ; à bientôt !

 

#cosmicencounter #cosmicencounterduel #fantasyflightgames #boardgame #boardgames #boardgaming #scifi #alien #digitalpainting #gameart #djib #creature #creaturedesigner #creaturedesign

Partager cet article

Repost0
8 juillet 2020 3 08 /07 /juillet /2020 00:39

La semaine dernière, je parlais de certains aliens iconiques de la gamme Cosmic Encounter que j'avais dû remettre" au goût du jour" pour cette nouvelle version Duel (Le jeu est sorti aux US depuis peu, mais une version francophone n'est toujours pas annoncée).

Aujourd'hui, place aux p'tits nouveaux !! Parmi eux, sans doute le design le plus "space" que j'ai eu à illustrer depuis que je suis freelance :  cet Hybride mi-homme, mi-moto, et re-mi-homme derrrière.... :) C'est ce qu'il y a de formidable avec ce métier : on est parfois amené à sortir totalement de ses propres schémas de design, de sa zone de confort pour explorer et découvrir d'autres possibilités et de tenter de se les approprier.

 

Ci-dessous, le Cheater : une référence à Trogdor the Burninator, un personnage de la "pop culture" anglo-saxonne totalement inconnu dans nos contrées...

 

Le Politicien.....

 

La "Iron matron"...

 

L'Underdog... ("Underdog" est un autre terme pour "outsider", pour désigner les oppressés, les opprimés, les résistants. D'où le jeu de mot, ici, difficilement traduisible en français.)

La Dueliste...

 

La semaine prochaine : un dernière fournée d'E.T !

 

#cosmicencounter #cosmicencounterduel #fantasyflightgames #boardgame #boardgames #boardgaming #scifi #alien #digitalpainting #gameart #djib #creature #creaturedesigner #creaturedesign

Partager cet article

Repost0